Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 17:25
C'est peu avant Noël (novembre 2012 a été propice à l'homo-cyclopedus) que fit son apparition ce panneau vraiment petit format d'un jaune presque invisible permettant au cycliste, en laissant passage aux piétons et véhicules, de tourner à droite au feu rouge.
Des aménagements qui permettront peut-être bientôt au Père Noël de faire sa tournée à bicyclette?
Ci-dessous, un état des rues vanvéennes où le miracle a été constaté:
Courrier adressé à Pierre Toulouse, conseiller municipal et militant du vélo
Le 9 nov. 2012 à 13:42, le vice president GPSO a écrit :
 
DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES
DIRECTION DE PROXIMITE EST
 
Affaire suivie par François DAVEAU ' 01.41.90.60.50
Nos réf : FD/CV  2012-8381A 2012-9897-D
 
 
Monsieur le Conseiller municipal,
 
Je fais suite au courriel que Monsieur Bernard GAUDUCHEAU vous a adressé le 29 mars dernier concernant l’étude de l’impact « tourne à droite » aux feux rouges en faveur des cyclistes à Vanves.
 
Aussi, j’ai le plaisir de vous informer que mes services ont mis en place ce dispositif dans les carrefours suivants :
-       avenue Jean Bleuzen vers rue Barbès
-       avenue Victor Hugo vers rue Jullien,
-       rue Mary Besseyre vers avenue Victor Hugo,
-       avenue Victor Hugo vers rue Henri Martin,
-       rue Henri Martin vers avenue Victor Hugo,
-       rue de la République vers rue Dardenne,
-       avenue Marcel Martinie vers rue Barbès,
-       rue Jullien vers rue Marcel Yol,
-       rue Marcel Yol vers rue Jullien,
-       avenue du Général de Gaulle vers boulevard du Lycée,
-       boulevard du Lycée vers place du maréchal de Lattre de Tassigny,
-       rue Ernest Laval vers avenue de Verdun,
-       avenue Victor Basch vers rue Ernest Laval. 
 
Je vous remercie de l’intérêt que vous portez à ce dossier et vous prie d’agréer, Monsieur le Conseiller municipal, l’expression de mes cordiales salutations.
 
 
Pour le Président et par délégation,
 
 
 
 
François KOSCIUSKO-MORIZET
Vice-Président chargé de la Voirie et des Réseaux
Maire de Sèvres
 
Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 10:03

 

12/10/2012

 

 

Il faut en finir avec les accidents de cyclistes impliquant un poids lourd !

Des solutions existent.

______________________________

 

Les accidents mortels de cyclistes en ville impliquent toujours des véhicules de grand gabarit.

Le scénario de l’accident vélo impliquant un poids lourd, et notamment celui de « l’angle mort », constitue le principal risque pour les cyclistes. L’accident mortel survenu à Paris hier, jeudi 11 octobre, entre un camion et un cycliste en témoigne.

 

Le Club des villes et territoires cyclables renouvelle la demande d’engager un vrai travail de concertation avec la Délégation interministérielle à la sécurité routière et l’ensemble des acteurs concernés pour mettre en œuvre – sans délai – les solutions qui existent. 

Le Club rappelle que la première réunion de concertation nationale sur la cohabitation entre véhicules de grand gabarit et usagers vulnérables que sont les piétons et les cyclistes s’était tenue, à sa demande, le 11 février 2010, soit il y a plus de deux ans. Et malgré ses nombreuses sollicitations, les mesures identifiées et les pistes de réflexion retenues lors de cette réunion – notamment la ligne avancée en amont des passages piétons, l’abaissement des vitesses, et surtout la mise en oeuvre du Code de la rue - n’ont fait l’objet d’aucune mise en œuvre. Le compte-rendu de cette réunion n’a même jamais été diffusé.

« Les solutions ne sont pas seulement d’ordre technique », rappelle Jean-Marie DARMIAN, président du Club des villes et territoires cyclables. « Ce risque ne peut être levé avec de seuls dispositifs techniques, certes nécessaires, comme les nouveaux rétroviseurs des camions. Il faut bien entendu des campagnes de sensibilisation auprès des différents publics concernés. Mais ce scénario, qualifié par la DSCR d’– enjeu de sécurité majeur , doit mobiliser toutes les compétences, toutes les solutions d’aménagement, d’équipement des véhicules, de formation des chauffeurs, de sensibilisation des usagers vulnérables. Il faut adopter un point de vue global et cesser d’opposer les usages et les usagers d’un même bien commun : la rue ! (…)

La pratique du vélo en ville n’est pas dangereuse, comme le prouve le faible nombre d’accidents rapporté à l’augmentation de la pratique à Paris et dans de nombreuses villes et le boom du vélo en libre-service. Elle pose en revanche la question de la cohabitation entre cyclistes ou piétons et véhicules de grand gabarit en milieu urbain et impose de trouver aux vrais maux les bons remèdes. Le coup de frein pour ne pas dire l’arrêt, depuis deux ans, de la démarche de Code de la rue n’est pas de nature à favoriser cette mobilisation. C’est pourtant le bon cadre dans lequel engager de toute urgence ce travail ».

Le Club des villes et territoires cyclables a demandé, ce jour, une audience à Frédéric PÉCHENARD, nouveau Délégué interministériel à la sécurité routière, en lui annonçant qu’il abordera en priorité la cohabitation avec les véhicules de grand gabarit, la relance de la démarche Code de la rue et la sécurité des cyclistes. La question de la violence routière se pose en effet aussi hors agglomération où les cyclistes paient un lourd tribut comme le montre encore l’accident mortel dont a été victime le directeur de l’agence Ecomobilité de Chambéry, percuté par une Porsche sur une route départementale le 10 octobre dernier.

 

Communication Médias : Claude Lisbonis / CLC - +33 (0)1 42 02 17 40 – clc@claudelisbonis.com

 

Le Club des villes et territoires cyclables, créé en 1989 par 10 villes pionnières, rassemble aujourd’hui plus de 1 300 collectivités territoriales : communes, agglomérations, départements, régions, représentant 42 millions d’habitants.                                                                                                                      www.villes-cyclables.

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 09:17

-cid_DF14D065226D400BB179CC4A51EE2DEB-PCdePascalGi-copie-1.jpg

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 15:39

 

 

Tous les dimanches matin de 10h00 à 11h30, les joggeurs et gardes d’enfants hantant le parc Pic peuvent apercevoir, entre deux expirations forcées ou deux glissades en toboggan, dans la cour de récréation de l’école primaire du Parc, de drôles de paroissiens.

 

Sceaux and velo 038

 

                                                                                                                                     D'autres photo dans l'album vélo-école

 

Tous acquis à la cause vélocipédique, ils sont régulièrement une dizaine à suer, pousser, oser le déséquilibre et la vitesse sur des engins adaptés et selon une méthode éprouvée.

C’est la vélo école de « Vanves en roue libre », association vanvéenne antenne de l’association franilienne MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette) qui propose avec ses bénévoles outre des cours pour adultes, un atelier réparation deux samedis par mois dans le local gracieusement prêté par la mairie au 20 rue Jacques Cabourg et des balades à vélos ….aux temps chauds.

 

La concertation avec la mairie quant aux déplacements actifs dans notre commune reste un de nos objectifs.

 

En attendant de vous voir parmi nous, retrouvez des infos sur le net :

http://vanvesenrouelibre.over-blog.com/

http://www.mdb-idf.org/

 

Mounir Lakdar

Président de l’antenne VRL


Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 13:19

 

Inauguration ce samedi de la maison du vélo .

Infos sur:

 

http://www.paris.fr/accueil/Portal.lut?page_id=1&document_type_id=7&document_id=102697&portlet_id=24052link

 

 

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 09:32

 

Bourse aux vélos mode d’emploi

Où?: Parc  Pic à Vanves. Ecole du parc

Quand?: Pendant la braderie de Vanves

 


 

 

10h : réception des vélos  

 

 

Nous allons ensemble remplir une fiche d’inscription de votre vélo avec les renseignements suivants :                   

 

- le type, la marque, la couleur de votre vélo

- vos noms et prénoms, adresse, numéro de téléphone

- le prix auquel vous souhaitez vendre votre vélo :

 

SACHEZ QUE L’ASSOCIATION SE RESERVE UNE COMMISSION DE 10 % SUR LA TRANSACTION EFFECTUEE.

 

 

- Un bon de dépôt avec le numéro de votre vélo vous sera délivré.

 

                                12h à 13h  : pause déjeuner

 

13h10 : Distribution des tickets d’entrées pour entrer acheter (ce qui vous évitera de faire la queue…vous aurez une heure prévue pour entrer 14h, 14h10, 14h20….)

Le ticket sera délivré contre un euro de « consigne ». Somme rendue lors de votre entrée contre votre ticket….ne le perdez pas !

 

14h: début de la vente des vélos                       

 

Vous choisirez un vélo dans le parc à vélos (enfant ou adulte) vous pourrez l’essayer dans la zone prévue.

Vous pourrez vous diriger avec le vélo choisi au stand pour régler.

Les modes de règlement acceptés sont : les espèces et les chèques à l’ordre de MDB à partir de 35€.

 Pour les paiements par chèques, veuillez présenter une pièce d’identité.

Votre règlement effectué, nous apposerons un tampon de sortie sur l’étiquette de votre vélo.

 

17 h : début de remise du règlement au vendeur si achat (présentez-nous votre bon de dépôt).

 

                    18 h : Reprise du vélo si invendu.

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 16:35

Il est 19h30 ce jeudi 28 avril 2011 en la salle Darien, salle habituée aux supputations du comité dit consultatif « Sécurité, circulation et stationnement »

L’optimisme d’usage a fait installer devant un bureau magistral  tendu de vert académique une bonne cinquantaine de chaises.

Comme d’habitude, n’ayant jamais fait l’effort d’échapper à ces réunions (nous avons demandé cette place en tant qu’associatifs des choses du vélo ….on nous l’a donnée !), nous siégeons.

 

Un ordre du jour réduit à l’image du public venu …consulter :

 

1)      Un mot rapide sur les problèmes de gestion du parking Cabourg

2)       Les zones 30 et de rencontre.

3)      Questions diverses

 

                       Après échanges sur les problèmes de sortie du parking, d’éclairage, d’utilisation, nous passons à La question pour laquelle VRL se mobilise lors de ces « soirées dariennes » : le point numéro deux.

 

Un technicien de GPSO M. Cahenzli répond aux questions avec plan à l’appui projeté sur grand écran.

 

Pierre T venu en renfort anime le débat et slalome entre quelques tentatives véhémentes du chauffard anti-vélo de service toujours à son poste bien calé sur son siège, le pied sur l’accélérateur….

 

Le point positif : La majorité des rues passera zone 30 avec double-sens cyclable dans les sens uniques voiture (c’est la loi).

VRL n’est plus seule à défendre le bien fondé de la démarche pour une circulation pacifiée et conviviale….le responsable GPSO prend le relai… M .Lacomère fait confiance aux spécialistes, qui savent…et d’ailleurs, le maire veut que ce plan circulation se fasse….restent quelques rues jugées dangereuses pour une pente excessive( Dardennes, Victor Hugo)…sans doute faudra-t-il rappeler l’invention des freins équipant depuis pas mal de temps les bicyclettes

( à l’exception des originaux suicidaires roulant pignon fixe, sortis tout droit du Vel’d’hiv direction l’asile…).

 

En résumé, la ville va passer aux zones 30, dernière des Mohicans….on prend son temps !

 

L’intention d’annoncer l’ensemble du plan en une seule fois, pour frapper les imaginations et faire acte pédagogique envers les vanvéens semble aller dans le bon sens. C’est de la « Com ! ».

 

On nous a demandé quelles rues commencer à aménager en priorité.

Nous avons fait remarquer que si le comité consultatif nous avait au préalable ….consulté, nous aurions pu avoir dans l’instant une réponse pertinente….s’en suivit un descriptif des quartiers et rues pour se mettre d’accord sur le centre du vieux Vanves, rue Gaudray… pas d’accord sur des sens de circulation et les façons de casser les itinéraires malins !

 

Fin de partie, en attendant…Monsieur GPSO (elle est bonne non ?)est parti, nous rappelons la promesse de RV donnée par la mairie fin février pour faire le tour des rues de la ville et donner notre avis « d’homos velocipedus associatus ».

 M. Lacomère s’excuse, ils ont manqué l’occasion, de temps aussi….

 

Nous demandons les coordonnées de M. GPSO pour tenter la même action et n’obtenons que son nom, sans téléphone ni moyen de le joindre dans les méandres des services là-bas dans l'Ouest.

Cet homme inconnu avant ce soir par notre administration municipale le restera….Dommage, il est sympathique et sûrement compétent.

Dernière proposition de la soirée : VRL suggère que la vue Pdf projetée sur notre bel écran blanc puisse être consultée sur le site de la mairie par tout à chacun….une bonne idée, mais on ne saura (pourra ?) nous dire ni oui, ni quand.

Cela mérite une tentative épistolaire auprès de notre maire ?

 

Nous nous quittons avec le sentiment que la ville suit la direction de GPSO aveuglement confiante, sans velléité ni volonté de réelle consultation citoyenne.

 

C’est  les trois : Vanves sans Volition Vélocipédique ?


Manque d’intérêt, de compétence ?

 

Notre impression renforcée que ces réunions sont plus informatives que consultatives et que notre expertise associative n’est pas utilisée bien que proposée !

 

Amis cyclistes ne soyez pas pressés,

Freins serrés encore gardez

La pente est rude mais l’horizon semble se dégager.

 

PS : Si vous savez comment contacter M. Cahenzli, dîtes-le-moi !

;-)

 

Cordialement

Mounir Lakdar

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 11:16

Las,las, on se disait aussi que c'était trop beau, un virage pris trop vite.....le TAD (tourner à droite en langage codé) c'est pas du bidon, mais la source bien que revêtue des signes de la loi, tamponnée décretée et tout le tintouin laisse à désirer.

 

En effet  nous venons tempérer l'enthousiasme des bicyclettes franciliennes, car de source avisée emanant du BRVRL*, cet article du décret  avait été mis en place à la demande des villes pour expérimenter le TAD des vélos aux feux  comme à Strasbourg ou à Bordeaux mais sans feux (trop cher  et ambigu pour les voitures)  alors que c'était jusque là interdit par les textes français.. d'où le décret...

Malheureusement leur communiqué de presse était tellement mal fichu que les journalistes ont pris ça pour argent comptant et on diffusé massivement l'info selon laquelle le décret prévoyait d'autoriser le TAD aux feux... Devant ce raz de marée la DSCR est en train de changer de braquet et propose  de rendre la mesure exécutoire. Le CERTU était sur le point de tester plusieurs panneaux avec plusieurs villes candidates ...
Moralité: TAD au feu clignotant....
*Bureau des Recoupements de Vanves en Roue Libre
Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 14:16

Veillez à ce que vos maires autorisent le "tourne à droite vélo" et installent les panneaux ad hoc

http://infos.lagazettedescommunes.com/48961/modifications-du-code-de-la-route-pour-les-scooters-et-les-velos/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=18-11-2010-quotidien

 

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Modifications du code de la route pour les scooters et les vélos

Avec l'AFP | 17/11/2010 | Publié dans : Actu juridique - France

(je ne copie pas ici la partie scooter etc, consultable sur l'article en ligne)

« Tourne à droite » autorisé par le maire
D’autre part, les cyclistes pourront franchir le feu rouge afin de tourner à droite à certains carrefours signalés par un nouveau panneau. Le maire décidera d’instaurer ou non le « tourne-à-droite » sur certains itinéraires, à des intersections choisies présentant toutes les conditions de sécurité.
Lorsque la signalisation n’indiquera pas de « tourne-à-droite », les cyclistes devront s’arrêter au feu rouge et, dans tous les cas, les cyclistes doivent toujours céder le passage aux piétons qui traversent la chaussée.

Enfin, ce nouveau décret renforce les droits du piéton. Lorsqu’un piéton s’engage ou manifeste de façon claire l’intention de s’engager (par un geste) dans la traversée d’une chaussée, un véhicule doit lui céder le passage et, si besoin, s’arrêter, même en dehors d’un passage protégé. De même, dans une zone de rencontre ou sur une aire piétonne, le piéton en marche est déclaré une fois pour toutes prioritaire. Le conducteur qui ne respecte pas ce principe de prudence « à l’égard du plus vulnérable » est passible d’une amende de 135 euros et de la perte de quatre points sur son permis de conduire.
De son côté, le piéton doit respecter un certain nombre de règles de prudence, notamment en empruntant le passage piétons s’il est situé à moins de 50 mètres.

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 17:59

1084_001.pdf---Adobe-Reader.jpg

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article

Présentation

  • : vanvesenrouelibre
  • : Blog associatif pour la promotion du vélo en ville....et dans la vie!
  • Contact

Recherche