Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 09:25

Sceaux augmente son avance en terme de politique cyclable....Vanves restera-t-elle en toute queue de peloton?

 

Le 8 juin est annoncée une réunion publique qui abordera les double-sens cyclables et l'expérience de zone 20 du 16 avril dernier(cf article journée vélo à Michelet) l "Vanves en roue libre" a été contactée pour participer à la seconde réunion en quatre mois de la commission circulation le 27 mai à 10h Mairie .

 

Notre document remis en mains propre au Maire et à certains de ses adjoints a été plutôt bien accueilli.

Espérons qu'il aura été bien compris sans contre-sens!, ni confusions et qu'il permette de combler le retard sur nos voisins.

 

Gageons que de nombreux vanvéens viendront cette fois à la réunion du 8 juin salle Darien pour revendiquer le droit à circuler en sécurité, à contre-sens pour les vélos?!...et pour une véritable politique cyclable sur l'ensemble de la commune.

 

 

Voici un compte-rendu du colloque en Sceaux par Kiki Lambert:

 

 

 

MDB et son antenne d'Antony  ont  participé au colloque organisé par  la ville de Sceaux hier samedi 15 mai, pendant que les courageuses  troupes de MDB organisaient la bourse aux vélos (qui a bien marché,  d'après la presse, et qui a enthousiasmé le maire de Sceaux).

Le thème du colloque était les doubles-sens cyclables. La ville avait  invité des élus des environs et des habitants.  Il y avait une quarantaine de personnes.

Le colloque était animé par Hélène Giraud journaliste spécialisée  "transports".

Les intervenants étaient :

- Jean-Charles Poutchy-Tixier (collaborateur du coordonateur interministériel pour le développement du vélo) a ouvert le débat en faisant une présentation historique du double-sens dans la démarche Code de la rue. C'était bien d'avoir un représentant de l'Etat, par rapport aux habitants (peu nombreux mais assez dubitatifs parfois hostiles) et aux élus

- Jean-François Durand (CETE Ile-de-France) qui a parlé de la différence entre les routes et la ville qui ne fonctionnent pas de la façon car n'ont pas la même fonction, de la continuité qui est un élément primordial et a recadré de temps en temps à propos de l'accidentologie

- Christophe Raverdy, président de la FDUBicy, qui a surtout parlé du partage de la voirie

- Patrice Pattee (adjoint au maire délégué à l’Urbanisme) qui présente la ville de Sceaux : 25 km de voies communales, toutes en zone 30 depuis le 7/12/2007. Ville petite (largeur max : 2 km) mais avec des pentes.

- Kiki Lambert, présidente de MDB a  fait un historique de la mise en place des sens uniques (au profit de la circulation automobile) puis les différentes stratégies des villes franciliennes : Sceaux et Clamart, tout d'un coup, Paris qui fait parce qu'elle y est contrainte par la loi mais qui fait bien (à quelques nuances près), Antony qui fait n'importe comment et qui a inventé l'arrêté revolving, et Sèvres qui avait très mal commencé par méconnaissance mais qui se rattrape 
bien en lien avec les cyclistes locaux (l'élue de Sèvres était dans la salle).

Hormis les arguments habituels, il a été beaucoup insisté sur la nécessaire communication à destination de tous les usagers.

Les réactions dans la salle ont aussi été sans surprise : c'est dangereux dans les rues étroites, les cyclistes peuvent bien passer dans les rues parallèles…

Du côté des élus, à noter :

- Clamart, qui a des inquiétudes sur les entrées/sorties et qui a choisi de systématiser les stops en sortie. J'ai souligné que ce n'était pas une bonne solution (peut-être la pire solution après le feu).
- Malakoff, commune avec des rues étroites, dont le représentant a des inquiétudes non pas en terme d'accidents mais qui craint les engueulades entre usagers, avait dans l'idée de faire "des circuits à double-sens". Il souhaite un appui de  MDB pour  l'aider à avancer.

Bilan :
- le public n'était pas opposé aux vélos, mais beaucoup sont convaincus que plus c'est étroit, plus c'est dangereux ("y a pas la place pour se croiser"). Il reste du travail de sensibilisation à faire pour lutter contre cette idée reçue.

- De bons contacts avec les élus (le maire de Sceaux veut absolument qu'on ait une antenne, parce qu'il a besoin d'interlocuteurs), ils ont été épatés par l'organisation de la bourse, le maire et son adjoint y ont fait graver leur vélo.

Partager cet article

Repost 0
Vanves en roue libre - dans Infos générales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : vanvesenrouelibre
  • : Blog associatif pour la promotion du vélo en ville....et dans la vie!
  • Contact

Recherche